FYTT #E-REPUTATION

#E-< Reputation >  &  < Image de marque >

Rumeur numérique & Gestion de crise


L’image de marque, la notoriété ou la réputation attachées à une personne, un entrepreneur, une entreprise, un objet ou un service, sont, par nature, des éléments sujets à des variations de valeur, sensibles dans le temps, et dans l’espace.

La concordance de la réalité objective et de l’impression ressentie par le public quant à une marque ou un objet subit régulièrement des évolutions vers le haut, ou vers le bas, au gré de tel ou tel effet d’opportunité, de mode, de conjoncture, de conjecture et/ou de communication.

Les causes de ces évolutions reposent, dans leur majeure partie, sur des bases objectives (baisse de qualité du produit ou du service, communication inadaptée, etc…).

Mais pour le reste, ces changements de tendances et de trends sont le fruit des vicissitudes de la rumeur numérique et de la réputation en ligne aka e-Reputation.

Le développement d’internet et plus spécifiquement des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram, WhatsApp ou Pinterest) associé à la multiplication des contenus publiés d’un simple clic 24/7, confère une puissance de frappe sans précédent à tout commentaire posté sur la toile, qu’il soit positif, négatif, neutre, authentique, élogieux, critique, déloyal…

La diffusion de ces posts, souvent non sourcés, atteignent inévitablement à la réputation des entrepreneurs, comme des particuliers, quelle que soit l’envergure de leur image de marque initiale.

Secret des affaires & Information préventive des salariés


Nous proposons une offre de services globale «e<Reputation» destinée à protéger et défendre votre image de marque, de manière transversale, sur le plan juridique, informatique et organisationnelle : audit, veille et mise en œuvre, au besoin, des procédures internes de compliance et de sécurité informatique portant sur la protection des données confidentielles relevant du secret des affaires.

 

Les salariés sont bien souvent à la source d’une communication sur la marque qui peut être inadaptée, en toute bonne foi, faute de sensibilisation suffisante sur les effets d’une mauvaise communication, ou pire, avec une intention dolosive, lorsqu’ils auront fait l’objet d’une procédure de sanction ou de licenciement de la part de l’employeur.

 

Nous formons et sensibilisons vos salariés au «bon usage» des éléments d’information et de communication de l’entreprise auxquels ils ont accès, particulièrement lorsque ces éléments relèvent du secret des affaires, et/ou lorsque ces éléments sont destinés à être rendus publics à court ou moyen terme, pour qu’il ne puisse être fallacieusement fait état d’une “bonne foi” sur le fondement d’une “ignorance légitime“…

e-Reputation & Contentieux


Le cabinet vous assiste dans toute action visant à remédier et/ou poursuivre le ou les auteurs de toute forme de publication dans les media sociaux, dans des blogs, par des influenceurs ou dans la presse en ligne, portant atteinte à votre image de marque et à votre réputation, notamment en suite d’actes de : fake news et désinformation, diffamation, utilisation malveillante d’éléments confidentiels couverts par le secret des affaires, communication intentionnelle ou négligente de salariés de l’entreprise, propos malveillants, insultes et dénigrements de la concurrence, usurpation d’identité numérique, publicité comparative mensongère…

Avant toute action judiciaire – autant que faire se peut et sauf urgence imposée par des délais de prescription très brefs – nous proposons d’intervenir amiablement: – par un droit de réponse auprès des éditeurs de contenus (et notamment du directeur de la publication du media concerné), par l’exercice de la notification de contenu illicite ou par tous échanges visant à rectifier, supprimer ou compléter le contenu publié. – par un signalement auprès des fournisseurs de services de moteurs de recherche aux fins de blocage et déréférencement des contenus litigieux présents dans les résultats de recherches, – par voie d’échanges avec les autorités administratives de contrôle et de régulation compétentes.

En dernier ressort, nous poursuivons en accord avec nos clients, les auteurs responsables devant les juridictions civiles et pénales – en référé si nécessaire – afin d’obtenir en urgence la suppression des informations et contenus litigieux et solliciter la condamnation des responsables à des dommages-intérêts destinés à réparer le préjudice subi par les clients.